Clash of Clans : le jeu en vaut-il la peine ?

Clash of Clans : le jeu en vaut-il la peine ?

Cela fait maintenant quelques années que le free-to-play règne en maitre dans l’univers des jeux mobiles. Supercell n’a pas raté le coche et s’est tout naturellement invité dans le game en sortant Clash of Clans. En apparence petit et sans prétention, ce jeu accessible sur Android et iOS s’est vite imposé comme une référence du genre. Pas mécontents de le (re)découvrir, nous nous accordons un test de l’application qui est aujourd’hui encore au sommet, loin devant la concurrence.

Clash of Clans: le début

Clash of Clans s’aborde à première vue comme un jeu de gestion dans lequel le joueur aura pour tâche de superviser la vie dans un petit village qu’il créera. Les premières minutes de jeu ne démentent d’ailleurs pas cette impression, car les petits personnages devront être mis à contribution pour récolter quelques matériaux essentiels. La construction des bases du village vient en priorité, habituant le joueur à la mécanique du jeu. Un bon point se fait remarquer en peu de temps : la prise en main est instinctive, et donner des ordres précis est moins difficile qu’il n’y parait.

clash-clan-ville

Une fois qu’un semblant de village se forme, le joueur sera confronté à la dure réalité de la vie virtuelle. En effet, Clash of Clans révèle rapidement sa véritable nature : plus qu’un jeu de gestion, c’est un jeu de conquête et de combat qui demandera de véritables compétences de stratèges pour s’en sortir. Le graphisme du jeu, résolument simpliste, semble en fin de compte voulu pour que le joueur puisse se concentrer sur ses objectifs. Un design minimaliste qui se présente même comme un avantage, puisqu’il donne plus d’une possibilité de créer des villages aux allures étonnantes. En partant à l’attaque des petites cités à proximité, vous vous rendrez vite compte que l’imagination des adeptes du jeu est plus que fertile. Il parait probable qu’il puisse y avoir des challenges opposant les villages aux architectures les plus fantasques et pourquoi pas voir apparaître d’ici peu une machine à sous à son effigie.

S’acharner

La première chose qui saute aux yeux : le niveau d’expérience que les parties acharnées peuvent apporter. Car tout ne se fait pas facilement, bien au contraire ! Comme pour de nombreux jeux du même style, il est indispensable de donner de son temps pour que le village et ses combattants puissent évoluer. Idem pour les technologies qui apparaitront à mesure que le joueur avancera dans sa quête. Une remarque s’impose ici, car les joueurs qui débutent ont tendance à oublier un point essentiel : s’il est possible d’attaquer, il y a aussi de fortes chances d’être victime du pillage d’un joueur plus expérimenté. Le jeu est sans pitié, et il devient très vite indispensable de favoriser les protections pour rester dans la course.

battle-clash-of-clan

Comme un bon nombre de free-to-play, Clash of Clans n’est pas si gratuit que ça. Les suggestions d’achat envahissent l’application, harcelant littéralement le joueur en lui rappelant qu’il a une multitude d’artefacts à portée de main, et que ceux-ci peuvent le rendre quasiment invincible en très peu de temps. Des suggestions qui paient, car les joueurs sont très nombreux à se jeter sur l’occasion pour s’imposer dans la sphère virtuelle.

Comments are closed.