Castlevania retour sur le jeu de 2007

Castlevania retour sur le jeu de 2007

Castlevania est un jeu de genre action signé et édité du développeur Konami en 2007. Le jeu de plate-forme est disponible sur plusieurs supports anciens comme DOS, Commodore 64, Nes 64, Boy advance, PC, PS2 mais aussi sur d’autres consoles plus modernes comme la console virtuelle Wii U, la console virtuelle et plus. Il est le premier opus de la franchise Castlevania.

Présentation du jeu

Dans un château en Transylvanie, le comte Dracula revient à la vie. Il fait sévir la peur et la terreur dans les environs. Quand le chasseur de vampires Simon Belmont a eu vent de cette nouvelle, il va retrouver le comte dans son château et cherche à l’anéantir avec son fouet de prédilection le Vampire Killer et d’autres équipements secondaires comme l’eau bénite, la hache etc. Il aurait à parcourir tout le lieu, du portail jusqu’aux autres chambres truffées de pièges et des créatures monstrueuses pour parvenir à ses fins. Le joueur incarne Simon Belmont. Castlevania est réparti en 6 niveaux avec des trajets qui s’écartent l’un de l’autre. Chaque niveau cache des ennemis et des pièges qu’il faut affronter. Quand on arrive à la fin de chaque niveau, on retrouve aussi un boss qu’il faut tuer.

castlevania-test-2007

Fonctionnalités du jeu Castlevania

Le jeu rend hommage aux films des créatures monstrueuses comme les vampires, les momies, les êtres maléfiques de Frankenstein, les squelettes du siècle passé. On joue ce jeu comme un jeu de plate-forme. Le joueur commence à diriger Simon avec un simple fouet mais au fur et à mesure que le jeu avance, il lui est possible de perfectionner son fouet à deux reprises dès le commencement. On voit en outre une panoplie d’objets du second ordre comme le couteau, la montre qui fait arrêter le temps, l’eau bénite, la hache, le boomerang, le cocktail molotov etc qui peuvent être fort utiles si on sait comment on les utiliser. La barre de vie est complétée par des morceaux de poulets. Ces derniers se cachent dans les coins, derrière les murs etc. Il importe ainsi de frapper les murs quand on en voit. L’environnement du jeu du style médiéval-gothique est bien travaillé. Les décors sont froids comme ils se doivent, les ennemis sont redoutables, et le rôle du joueur consiste seulement à abattre Dracula. Mais cela n’est pas si simple, car il faut parcourir tout le château et domptez les adversaires qui se dresseront sur la route. Ces derniers deviennent de plus en plus méchants et difficiles à battre au fil des niveaux. Le boss coriace attend également à la fin de chaque niveau. Concernant l’ambiance sonore, elle est agrémentée de musiques sublimes qui rendent l’aspect médiéval du jeu. Côté graphisme et fluidité, les couleurs sont ternes. Les personnages montrent une certaine rigidité et un manque de maniabilité lors de certains mouvements. Le jeu n’est pas ainsi dépourvu de lenteur mais on le comprend car le titre est très ancien. En bref, Castlevania reste un agréable jeu à jouer avec une réalisation digne d’un jeu mythique à l’époque.

Si vous aimez beaucoup les jeux je vous conseille d’aller sur http://bibliojeux.com/.

Comments are closed.